Bulletin test du logiciel SilverFast HDR

Tous le monde, qui numérise beaucoup de présentations sur une base professionnelle, connait le problème: pour éviter des pertes de qualité, déjá lors du processus de scanne lŽimage doit être ajustée aussi souvent que possible pour atteindre le résultat final souhaité. Si l'opérateur de scanneur est maintenant une autre personne, que celle, qui détermine lŽimage, ça sera compliqué dŽapporter les deux personnes sous un même chapeau, car ça sŽavére souvent comme difficile jusquŽá impossible dans la pratique de la photographie professionnelle. Chaque image devrait être fixée à l'avance - si le résultat ne convient pas, la présentation doit être scannée encore une fois lentement.


SilverFast HDR est commandable dans notre boutique de ligne pour 199 € temps de livraison: en stock

Si une image a été scannée de façon optimale pour un certain but d'application, il peut être possible qu'on doit la scanner encore une fois pour une autre utilisation - c'est lent, et peut ainsi devenir rapidement très coûteux.

LaserSoft Imaging fournit avec SilverFast HDR un outil, qui doit exactement éliminer ses problémes. En combinaison avec la nouvelle version du logiciel de scanne SilverFast, qui permet la séparation entre le processus de scanne et réglages dŽimage.


Que fait le logiciel SilverFast HDR?

Le SilverFast HDR est un logiciel visant le traitement des données d'image crues. Il peut traiter non seulement les données RAW de la caméra mais aussi les données spéciaux des scannes brutes distribuées de SilverFast Ai.

Comparaison des données de traitement de lŽappareil photo numérique - scanneur

Ses données scanne brutes sont détectées des données images du scanneur, ainsi que de la part du capteur - aucunes corrections gamma, couleurs ou autres ne seront effectuées, comme il est normalement le cas dŽune procédure automatique du logiciel de scanne, pour obtenir une "vraie" image. LaserSoft Imaging donne le nom HDR pour ce type des données brutes. HDR répond ici pour un High Dynamic Range et sŽadresse aussi sur un haut étendu de la dynamique, qu'on peut obtenir par l'utilisation des données brutes de 48bit.

Pour recevoir ces données brutes, on place en scannant un scanne type "48 bits HDR couleur" ou bien "16 bits HDR étapes grises". Tous les réglages d'image seront désactivés - on ne peut régler que le type des présentations, la dimension et la résolution des dépenses et en cas échéant dŽactiver ou pas la correction basée logiciel de poussiére et égratignure - et le logiciel de scanne produit un fichier, qui comprend les données crues du scanneur. Contrairement aux fichiers RAW de la caméra il sŽagit ici des fichiers TIF, qui comportent toutes les informations de couleurs. Si on considère maintenant cette image crue avec un programme de traitement d'image ou de contemplation d'image, ainsi on ne verra quŽune image trés foncée, qui contient certes toutes les informations images saisies, mais qui ne sont pas toutefois utilisables.

Interface utilisateur de SilverFast HDR

SilverFast HDR vient ici dans le jeu. Le programme paraît et peut être mani comme les logiciels de scannes de SilverFast. Si on ouvre comme déjá décrit avec ce programme un fichier des scannes brutes édifiés, ainsi on voit tout de suite l'image, comme celle, qui aurait été scannée de SilverFast avec un réglage normal de couleurs (ainsi pas HDR). Maintenant on peut entreprendre tous réglages images comme on est habitué avec SilverFast. Tout ce qu'on aurait normalement ajusté avant le scanne, peut être maintenant fait ultérieurement. Si on a atteint le résultat souhaité, on nŽaura besoin que de cliquer sur le bouton de traitement, qui remplace le bouton scanne du logiciel scanne SilverFast, donne le nom au fichier et obtient son image exécutée.


Les versions différentes de SilverFast HDR

D'abord un couple de mots sur les différentes versions disponibles des SilverFast HDR. Actuellement (11/2007) sont cinq versions disponibles:

  • SilverFast HDR est la version standard sans caractéristiques supplémentaires
  • SilverFast HDR IT-8 sans target IT-8
  • SilverFast HDR Studio
    Version studio avec des caractéristiques supplémentaires dont le target IT-8
  • SilverFast HDR Studio PhotoProof
    Version studio avec des caractéristiques supplémentaires dont le target IT-8 et le PhotoProof Plug-In
  • SilverFast HDR Studio ColorServer
    Version studio avec des caractéristiques supplémentaires dont le target IT-8 et lŽoutil dŽautomatisation ColorServer

SilverFast HDR Studio posséde quelques caractéristiques supplémenatires par rapport au SilverFast HDR comme lŽoptimisation de couleur AACO, le support du format JPEG 2000, le masquage flou USMPlus développé fonctionellement, lŽoutil timbre CloneTool et lŽoutil dŽimpression PrinTao.

LŽoption supplémentaire PhotoProof étend á développer SilverFast HDR avec une fonction proof, avec laquelle il aménage un Softproof ainsi que des impressions proof juridiquement obligatoires liées avec une clavette médiatique FOGRA sur un périphérique de sortie calibré et linéarisé, qui se distribue avec lŽaide de PrinTao.

ColorServer est un outil dŽautomatisation, avec lequel les déroulements des travaux pour le traitement dŽune grande quantité dŽimages se laissent automatiser. Ainsi vous pouvez parcourir automatiquement les corrections de gradation et de la valeur tonale, conversions de secteur de couleurs et tous autres réglages possibles de SilverFast HDR dans une maniére confortable.

Soft-Proofing avec PhotoProof

PrinTao prêt pour la réalisation proof

Le CMYK-Separation, donc la préparation des fichiers RGB en fichiers CMYK prêts pour lŽimpression, est généralement une affaire coûteuse. PhotoProof peut simplifier ce processus. Il permet á lŽutilisateur la réalisation dŽun Softproof en quelques clics de souris, de sorte que la réalisation dŽemplacement des couleurs dŽimage sera stimulé sur le moniteur.

Sur un appareil de réalisation linéarisé et calibré peut être édifiée avec lŽaide de PrinTao une impression dŽimage Proof. La fusion dŽune clavette médiatique FOGRA (différentes clavettes médiatiques sont fournies pour différents instruments de mesure) assure l'obligation légale du proof - supposé l'évaluation en même temps de la clavette médiatique imprimée, pour laquelle on nécessite des logiciels et hardware supplémentaires, montre que les déviations se trouvent dans les tolérances préscrites.

Automatisation et traitement en pile avec ColorServer

Fenêtre ColorServer

LŽoutil dŽautomatisation ColorServer permet le traitement en pile des fichiers dŽimage. Le programme travaille avec ce quŽon appelle un Hotfolder. Ce sont des fichiers, qui surveillent constamment le programme courant. Si un nouveau fichier est déposé dans un Hotfolder, sera le fichier traité conformément aux réglages - là-dedans sont á disposition tous les réglages décrétés SilverFast HDR.

Le fichier manufacturé sera alors stocké d'avance dans le fichier d'objectif fixé et l'original sera également décalé d'avance par le Hotfolder dans le fichier d'archive fixé. De plus un fichier d'erreur peut être déterminé, dans lequel les fichiers seront enregistrés, chez lesquels est apparue lors du traitement une erreur.


Pratique de la HDR: Traitement des fichiers brutes avec SilverFast HDR

Avec SilverFast HDR se laissent réaliser plusieurs Workflows. Nous voulons vous montrez dans le chapitre suivant, comment en principe on travaille avec SilverFast HDR et son Add-Ons disponible, et de décrire la procédure correspondante.

DŽabord nous voulons décrire le déroulement des travaux, comment on traite des scannes crus avec SilverFast HDR:

Etape 1: Scanne des présentations

LŽopérateur du scanneur peut numériser rapidement beaucoup de présentations sans se devoir concerner des réglages dŽimage. Il se doit seulement de fixer et déterminer la dimension de la dépense souhaitée et de sa résolution ainsi que de son secteur de scanne, si lŽélimination dŽégratignures et poussiére basée au Hardware doit être activée ou désactivée. Les scannes crus peuvent être maintenant transmis ou archivés.

Etape 2: Edition des fichiers images achevés avec SilverFast HDR

Le VLT

Maintenant, les données peuvent être préparées avec SilverFast HDR. Sur les dits VLT (table d'éclat virtuelle) les images peuvent être choisies, considérées et administrées pour le traitement. Le VLT est réparti en trois secteurs: structure de liste, secteur de prévision avec les Thumbnails des images du fichier actuel et une "surface d'éclat, sur laquelle on peut placer librement les Thumbnails des images. Après un double clic sur une image qui se trouve sur la surface d'éclat ou dans la zone Thumbnail, sŽouvre le programme principal de SilverFast. Tous les réglages qui peuvent être faits avant le scanne avec le logiciel SilverFast, peuvent maintenant être entrepris postérieurement.

Ainsi peuvent être réglées par exemple les courbes de gradations, celles des valeurs tonales, celles des couleurs, le processus de correction dŽégratignures et poussiére et celui du dessin bien ajusté. Aussitôt qu'on est satisfait avec le résultat, le fichier dŽimage fini peut être calculé - un clic simple sur le bouton "traiter" suffit, et aprés lŽentrée du nom du fichier voulu et celui du répertoire cible sera lŽimage édifiée. Et cela fonctione trés rapide: aprés quelques secondes - de façon dépendante de la performance d'ordinateur - sera le scanne des Dias de 35mm calculé et assuré avec une résolution de 2800dpi.

Le traitement des fichiers RAW de caméra sŽeffectue de la même façon comme il est décrit dans la démarche 2. Seulement dans la fenêtre de réglage d'image viennent aux options exposition habituées, l'ajustement de blanc, la luminosité et le contraste. Des réglages spécifiques supplémentaires au RAW de la caméra: il y a une sélection des presets de lŽajustement du blanc, du régulateur couleurs du magenta-vert, un régulateur pour lŽassouplissement de la luminosité et un pour la réduction du bruissement dŽimage.


Pratique de la HDR: Automatisation du traitement des fichiers crus avec le ColorServer

Avec le ColorServer optionnel on peut automatiser les fonctions de SilverFast HDR pour le confortable traitement dŽune grande quantité dŽimage. Pour cela on peut procéder de la maniére suivante pour le traitement des scannes crus:

Etape 1: Scanne dŽimage représentative

Tout d'abord doit lŽimage être choisie, au moyen de laquelle les réglages doivent être fixés, qui valent aussi pour toutes les autres images de ce lot. Cette image est alors scannée avec le logiciel de scanne SilverFast dans le mode HDR.

Etape 2: Réglage de la premiére image

Le fichier brut conçu sera ouvert á partir du VLT dans SilverFast HDR. Maintenant seront tous les réglages effectués jusquŽá ce que le résultat souhaité sera acquit. Ici comptent également les réglages de gestion de couleurs de la boîte de dialogue d'option. Ces réglages peuvent être stockés habituellement autant que préréglages comme chez SilverFast.

Etape 3: Aménagement de ColorServer

Maintenant, les réglages doivent être fixés par ColorServer. Comme premier un nouveau projet doit être mis et vaut pour tous les réglages suivants. On peut définir un nombre sans restriction de projets. DŽabord sera fixé le fichier de source - le Hotfolder. Ici on régle le fichier de telle façon, que le logiciel de scanne SilverFast enregistre les scannes crus.

Différents réglages peuvent être faits pour le traitement des scannes crus, par exemple si lŽimage doit être coupée ou non au cadre scanne. En outre il peut être fixé, si les fichiers seront réglés avec les préréglages enregistrés dans SilverFast HDR ou bien si les réglages actuels seront utilisés.

Comme dernier doivent être fixés les fichiers cibles, dŽarchives et ceux des erreurs ainsi que le format de fichier souhaité.

Avec un clic sur la touche "Play" on active le traitement automatisé. DŽici maintenant sera surveillé chaque Hotfolder fixé dans un projet, et chaque image déposée à nouveau sera traitée conformément aux réglages.

Etape 4: Scanne des présentations

Maintenant on peut démarrer avec le scannage. Si les scannes seront directement enregistrés dans le Hotfolder, se charge le ColorServer immédiatement du traitement des données, et les déposera dans la structure de la liste fixée en haut. Dorénavant on ne doit que nourrir le scanneur - le reste court automatiquement.

Les données de la caméra RAW peuvent être automatiquement traitées sur la même façon que les scannes bruts de SilverFast. Ainsi, on peut copier directement ou bien décaler les données de la carte-mémoire par exemple pendant une production de photos dans le ColorServer-Hotfolder, qui seront aprés traitées automatiquement.


Pratique de la HDR: Edification dŽune impression Proof avec PhotoProof et PrinTao

Etape 1: Ajustement du PhotoProof

Dans la boîte de dialogue pour les réglages PhotoProof peut PhotoProof être activé et configuré. Ici on fixe le profil de référence de Proof (le secteur de couleurs de dépenses pour une impression ultérieure), choisit la clavette médiatique à fusionner et on fixe le Rendu de lŽintent. Aussitôt que le PhotoProof est activé on voit l'image dans le secteur de couleurs de dépenses stimulé (Softproof)dans la fenêtre de bande-annonces.

Etape 2: Réglage dŽimage

Maintenant, l'image peut être adaptée au résultat final souhaité à l'aide des fonctions de SilverFast. Si on est satisfait, on enregistre l'image.

Etape 3: Edition dŽun Proof avec PrinTao

Autant quŽune démarche suivante on démarre PrinTao á partir du VLT. Ici, on voit un côtés vide jusquŽá la clavette médiatique choisie á partir des réglages éffectués avec PhotoProof, sur lequel sera(ont) placé(es) lŽimage réglée á partir du navigateur des fichiers. Aussitôt que tout est disposé et que les positions d'imprimerie sont faites, le Proof peut être édifié.


La qualité dŽimage avec SilverFast HDR

Les fichiers finis de SilverFast HDR ne se différencient pas des fichiers que le logiciel de scanne SilverFast dépense avec des mêmes réglages. Les deux programmes travaillent avec les mêmes algorithmes - les fichiers dépensés sont ainsi exactement les mêmes. C'est bon, car la qualité des scannes fournis avec le SilverFast est comme auparavant sur un niveau plus élevé.


Qui a besoin de SilverFast HDR, PhotoProof et ColorServer? - exemples dŽapplication

Le SilverFast HDR s'adresse aux utilisateurs professionnels qui veulent séparer le processus de scanne du réglage d'image. Cela fait par exemple un sens lorsque les présentations ne sont disponibles que pendant une période limitée. Les présentations peuvent être numérisées et retournées le plus vite possible aux clients, et les données brutes postérieurement traitées.

Ou bien si la personne, qui manoeuvre le scanneur, est séparée temporel et/ou spatial de la personne, qui traite les données - ne pose aucun probléme lors de lŽutilisation de SilverFast HDR. L'opérateur de scanneur ne doit pas savoir comment l'image doit paraître plus tard - il ne doit pas sŽy connaître théoriquement avec la matiére: les réglages de base peuvent être préréglés(résolution, dimension de dépense, valeut gamma, ICE) et l'opérateur ne doit que nourrir le scanneur avec le nouveau matériel. En plus aucune connaissance technique n'est nécessaire.

Si le résultat d'image doit être assorti avec un troisiéme, il se peut recourir sur les données crues pour adapter le résultat. Sans les SilverFast HDR devraient les présentations être scannées une fois longtement et de manière onéreuse.

Le PhotoProof optionnel est un outil de travail pour préimpression. Tous ceux, qui sont obligés á préparer les données dŽimpêression avec le PhotoProof, obtiennent avec SilverFast HDR en connexion avec PhotoProof un instrument dans la main, avec lequel la séparation CMYK se déroule sur une maniére simple et agréable. Un Softproof peut être organisé et en quelques étapes peut être édifié un proof de contact conforme aux couleurs avec une clavette médiatique FOGRA sur un appareil de dépense linéarisé et calibré. A travers une évaluation colorimètrique de cette clavette dŽessai et lŽédition dŽun protocole dŽévaluation correspondant peut être assurée une obligation légale.

Le ColorServer-Option permet le traitement rapide et automatisé des grandes quantités des images. Ainsi peuvent par exemple les photographes tirer un grand avantage de cet logiciel, en envoyant directement pendant une production de photo numérique les données de la carte-mémoire au ColorServer, qui applique alors automatiquement les présréglages de base et corrections spécifiques sur toutes les images. Les données pourraient alors être présentées pour la négociation et la séléction avec le client.

Aussi les personnes, qui traitent beaucoup dŽimages de maniére pile autant que scannes crus HDR, peuvent se simplifier la vie avec ColorServer. Si par exemple beaucoup d'images d'une production de photo analogue doivent être numérisées, ainsi on peut édifier á travers de ses images des scannes crus, et de créer automatiquement avec lŽaide de ColorServer á partir de ses scannes crus des petits, JPGs fondamentalement corrigés, qui peuvent être utilisés pour le choix.


Points forts et faiblesses de SilverFast HDR

SilverFast HDR offre à l'utilisateur professionnel un vaste programme-produit visant l'adaptation et l'amélioration du Workflows. La séparation entre les processus de scanne et les réglages des images est trés logique pour les professionnels.

Le programme principal peut être servi et travaille avec les mêmes algorithmes que les logiciels de scanne SilverFast. Les résultats d'image sont ainsi comme attendu dŽune qualité plus élevée (naturellement de façon dépendante de la présentation et du scanneur). La surface de contrôle de SilverFast nŽest pas une chose pour tout le monde, mais après une courte acclimatation on peut ainsi travailler très bien et efficacement.

La table d'éclat virtuelle (VLT) est en grand et entier trés pratique pour la séléction et le triage des différentes images. On peut mettre différents projets (ici albums cités), stocker des Presets et avoir l'accès direct à tous les composants de SilverFast HDR. Seulement une chose s'est faite remarquer négativement: si on n'ajuste pas très grandement les Thumnails, seront découpés les longs noms des fichiers, qui se trouvent sous le Thumnbnail, et on voit nulle part le nom complet. Le navigateur n'est pas également réglable et il est trop étroit dans la largeur, pour indiquer des noms complets. La seule possibilité est, de placer le pointeur de la souris sur un fichier dans le navigateur, pour prendre le nom des fichiers de la boîte jaune parue. Quels Thumbnails appartient á ce fichier, on ne le sait pas du tout. Ce petit déficit à la première vue se fait sentir très désagréablement en pratique.

En combinaison avec le ColorServer sera le SilverFast HDR un outil puissant pour traiter une grande quantité des fichiers d'images. Egalement ici peuvent être ébauchés de différents projets, de sorte que les réglages correspondants peuvent toujours être appliqués. La structure de fichier utilisée s'avère très pratique et sûre.

Avec le PhotoProof on peut organiser rapidement et simplement un Softproof ainsi que fournir des impressions Proof. Si on a tout le matériel et les logiciels nécessaires, fonctionne lŽédition dŽun Proof juridiquement obligatoire d'une manière agréable.


Bilan

Le logiciel HDR offre beaucoup de caractéristiques très utiles pour l'utilisateur professionnel et semiprofessionel. La séparation des processus de scanne et des réglages des images peut simplifier le Workflow non seulement chez les travaux de sorte fins mais aussi lors du traitement en masse. Dans le dernier cas livre le ColorServer une automatisation très bien fonctionnante, qui sauve beaucoup de travail aux utilisateurs. Et le PhotoProof fait á partir de SilverFast HDR un paquet global trés fonctionnel pour les impressions en stades préliminaires.

Pour les professionnels et les semiprofessionnels un outil formidable pour un prix équitable.

Retour vers la table de matiére des bulletins tests des logiciels

High-End Scan-Service